bienvenue tt le monde
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'injection intra-musculaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nadia
nouveau membre
nouveau membre


Féminin
Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: L'injection intra-musculaire   Dim 2 Mar - 12:11

Définition:

Introduction sous pression d'un liquide dans l'épaisseur du tissu musculaire.



Indications:

Administration de traitements médicamenteux, dont certains ne sont disponibles que sous cette forme en mode retard (notamment le cas de traitements psychiatriques)



Contre indications :

Traitement aux AVK, antiagrégeant plaquettaire ou autre modifieur de l’hémostase.

Ne pas piquer côter PTH



Législation:
Article R 4311-7 du Décret 2004-802 du 29/07/04 : « L’infirmier est habilité à accomplir sur prescription médicale, qui, sauf urgence, doit être inscrite, qualitative, et quantitative, datée et signée, les actes ou soins infirmiers suivants :

(…)injections et perfusions autres que celles visées au deuxième alinéa de l'article R 4311-9 ci-après(…)



Matériel:


sortir les traitements adaptés et les produits nécessaires à l'injection, en tenant compte des dates de péremption

vérifier l'intégrité du pack et la limpidité du produit

1 plateau non stérile décontaminé

1 seringue

1 trocart à prélèvement et une aiguille à injection

l'antiseptique

un réniforme

coton

container à aiguilles.



Technique:


lavage des mains hygiénique

disposer le matériel dans le plateau et se munir de 2 cotons (ou 3 si ampoule)

Si flacon à bouchon, mettre de l'alcool en contact direct (2 mn) ou bétadine( 1 mn) ou solution polyvalente

peler le sachet de la seringue

peler l'emballage de l'aiguille et la sortir

emboutir l'aiguille à la seringue sans dessertir son capuchon

Déposer la seringue ainsi montée sur son papier d'emballage pelé

Préparer le médicament : tamponner l'excès d'alcool avec un coton légèrement imbibé si flacon à bouchon et/ou désinfecter et ouvrir l'ampoule

Prélever le contenu du flacon ou de l'ampoule

chasser l'air de la seringue, sans purger

disposer la seringue montée sur le papier d'emballage

peler l'emballage de l'aiguille à injection

inter changer les aiguilles

jeter le trocart dans le container

purger l'aiguille dans la salle de soins.

lavage de mains hygiénique

vérifier le contenu du plateau

se rendre au lit de la personne soignée

aseptiser largement avec un coton alcoolisé.

Visualiser le site d'injection : il s’agit du quart supéroexterne de la fesse

prévenir la personne. Piquer en tendant la peau entre le pouce et l'index, seringue montée

aspirer, pour éviter d'injecter dans un vaisseau. S'il revient du sang, repréparer le tout.(si simple filet de sang, changement de plan)

injecter le produit lentement. Prendre connaissance du ressenti de la personne

déprimer la peau avec le coton, puis enlever la seringue montée

ne pas recapuchonner

avec un coton sec, masser légèrement pour faciliter la diffusion, l'hémostase et afin de contrôler le point de ponction

réinstaller la personne, son environnement

décontamination du matériel et rangement

lavage de mains hygiénique

noter le soin et les observations si nécessaires




Surveillances:

du point de ponction (apparition d’un hématome, de signes infectieux), évaluation de la douleur, de l’efficacité du traitement



Savoir faire IDE:


Choix du site d’injection :



la région fessière : toujours dans le quart supéro-externe dans le but de ne pas léser le nerf sciatique (muscle grand fessier)

le muselé deltoïde est parfois utilisé pour certains vaccins (seringues avec aiguilles montées), en prenant soin d'éviter le nerf radial ;

ne jamais piquer côté prothèse (PTH)

si la personne est sous anticoagulants, en aviser le médecin.

Ne pas injecter sans son accord écrit

varier les points de ponction

observation très importante (indurations, ecchymose,...)

ne jamais injecter de produits hypertoniques

chez l'enfant, systématiquement dans la cuisse.



Remarques diverses:

Il est parfois nécessaire d'employer des seringues en verre pour la manipulation d'excipients huileux (ex : haldol retard)



Le nerf sciatique est la branche terminale du plexus sacré, il descend dans la fesse et à la face postérieure de la cuisse et se termine en arrière du genou en nerf tibial (ou sciatique poplité interne) et fibulaire commun (sciatique poplité externe). Nerf le plus volumineux de l'organisme, il assure essentiellement la motricité et la sensibilité du membre inférieur distal à partir du genou.



L'injection en deux plans :

2 produits = 2 seringues En effet, il est parfois impossible de mélanger deux produits dans une même seringue (ex : valium)

une seringue avec une aiguille à IM

une seringue avec une aiguille à bouchon, non purgée

injecter le produit de la seringue à IM

changer de plan avec la seringue montée

aspirer

désadapter la seringue de l'aiguille

emboutir l'autre seringue

injecter.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
edeneldorado
Admin


Féminin
Nombre de messages : 100
Age : 26
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: L'injection intra-musculaire   Dim 16 Mar - 11:39

merci nadia c interessant merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ifcs.mrforum.net
 
L'injection intra-musculaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la b 12 en intra musculaire ?
» Intra-musculaire
» THROMBOSE VEINEUSE PROFONDE DES MEMBRES INFERIEURS Etiologie, physiopathologie, diagnostic, évolution, pronostic et traitement.
» Multi injection de tension dans un alim de commande
» masse musculaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.ifcs.ma :: sections :: infirmier polyvalent-
Sauter vers: