bienvenue tt le monde
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 PRÉLÈVEMENT D'URINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
edeneldorado
Admin


Féminin
Nombre de messages : 100
Age : 26
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: PRÉLÈVEMENT D'URINE   Sam 8 Mar - 7:23

PRÉLÈVEMENT D'URINE

Le prélèvement d'urine peut permettre d'effectuer :
• l'analyse biochimique de l'urine par bandelettes urinaires
• l'analyse cytologique du culot urinaire
• certaines analyses biochimiques.
Dans tous les cas le prélèvement doit être effectué avec soin.
Matériel :
Un flacon pour analyse d'urine ou à défaut un récipient fermé propre et sec.
Mode opératoire :
Le recueil des urines a lieu sur les urines du matin et avant tout traitement anti-infectieux.
L'homme se décalotte ou la femme écarte les lèvres. Le patient commence à uriner, puis, sans cesser d'uriner, il approche le flacon du jet, le remplit et, toujours sans cesser d'uriner, le retire du jet, ferme le flacon, se lave les mains et rince l'extérieur du récipient.
Ce moyen de recueil permet d'obtenir une urine la plus proche possible de l'urine vésicale, et débarrassée des souillures que l'urètre peut contenir.
On peut dans certains cas demander spécialement une analyse sur l'urine premier jet, dans ce cas le patient commence à uriner directement dans le flacon. Ce mode de recueil est considéré comme un prélèvement urétral.
Prélèvement des urines de 24 heures :
Pour mesurer la clairance de la créatinine ou exprimer la protéinurie en mg/jour, on pratique un prélèvement d'urine de 24 heures. Il est donc préférable que le malade reste une journée et deux nuit à proximité du laboratoire, ou qu'il effectue ce prélèvement chez lui, si on lui a bien expliqué.
Le matin, faire uriner le malades dans les latrines. Il doit boire normalement pendant l'épreuve.
Recueillir ensuite dans une grande jarre (minimum 3 litres) toutes les urines de la journée, de la nuit et enfin celles du petit matin au réveil.
Boucher la jarre, puis l'agiter. Mesurer précisément le volume en ml grâce à une éprouvette graduée en plastique de 2000 ml.
Procéder ensuite à un dosage de la créatinine urinaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ifcs.mrforum.net
edeneldorado
Admin


Féminin
Nombre de messages : 100
Age : 26
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: PRÉLÈVEMENT D'URINE   Sam 8 Mar - 7:30

L’analyse d’urine
L’analyse urinaire permet de déceler un taux trop élevé de substances minérales ou la présence anormale d’autres résidus dans le corps humain. Elle apporte ainsi des éléments intéressants de diagnostic d’une maladie ou d’un problème de santé et constitue donc un examen médical de base incontournable.

Parmi leurs principales fonctions, les reins sont chargés de filtrer, de “nettoyer” le sang et d’éliminer les déchets récoltés en produisant de l’urine. Cette dernière est en effet chargée de véhiculer, hors de l’organisme, les excédents de substances minérales telles que le sodium, le potassium, le calcium, le magnésium, les chlorures, les phosphates, les sulfates, et le surplus d’éléments organiques tels que l’urée, l’acide urique, les acides aminés, les enzymes, les hormones, les vitamines.

L’analyse chimique de l’urine peut servir à détecter l’albumine (principale protéine sanguine). Normalement, celle-ci ne doit pas passer le filtre du rein et ne doit donc pas se trouver parmi les déchets urinaires. Que peut alors signifier cette présence ? Elle peut être le symptôme d’un trouble du mécanisme de filtration du rein causé par une inflammation ou une hypertension. (1)
L’analyse chimique permet aussi de déterminer la présence anormale - même dans des quantités infimes- de sang dans les urines, souvent symptomatique d’inflammations, de lésions du rein ou des voies urinaires. Enfin, ce type d’analyse sert à déceler la présence de sucre dans les urines. Le taux de glucose dans les urines est souvent le signe d’un diabète sucré.

Outre une analyse chimique, l’urine peut aussi faire l’objet d’un examen au microscope. Cette procédure mettra en évidence toutes les cellules présentes (les hématies, les leucocytes…) mais aussi différentes formes de cristaux, comme les sels de calcium ou l’acide urique.
Enfin, le médecin de laboratoire pourra recourir à l’examen bactériologique des urines. Celui-ci lui permettra de détecter de nombreux micro-organismes tels que les bactéries.



Comment recueillir l’urine ?
Dans tous les cas, le prélèvement doit être effectué avec soin. Pour cela, vous devrez vous procurer un flacon ou, à défaut, un récipient propre, bien rincé à l'eau claire et bien séché. La fiole ne doit contenir ni antiseptique, ni désinfectant, ni conservateur et doit pouvoir se fermer hermétiquement. S’il est prescrit pour une suspicion d'infection urinaire, le prélèvement devra même être stérile.
Pour toute analyse, le prélèvement doit s’opérer sur les premières urines du matin et avant tout traitement anti-infectieux. Commencez à uriner, puis, après quelques secondes seulement, sans cesser d'uriner, approchez le flacon du jet et remplissez-le. Vous ne recueillerez donc pas le premier jet d’urine afin d'obtenir une urine dont la composition est la plus proche possible de celle contenue dans la vessie. L'urine est ainsi débarrassée des souillures présentes dans l’urètre.

Pour certains tests, notamment pour le calcul du taux de créatinine (produit de la dégradation de la créatine, un constituant du tissu musculaire) qui peut signaler une insuffisance rénale, il est possible que le médecin vous demande une collecte de 24 heures. Vous devrez alors recueillir dans le même récipient toutes les urines de la journée, de la nuit et celles du lendemain matin, au réveil. Les urines peuvent se conserver pendant 24 heures à 4° C (donc au frigo) et à l'abri de la lumière (entourez le récipient de papier aluminium ou placez-le dans une boîte opaque). Dans la plupart des cas, il est pourtant préférable de pratiquer l'analyse rapidement après la collecte.



Comment se pratique l’analyse ?
Certaines analyses chimiques d’urine peuvent être réalisées grâce à des bandelettes urinaires et être effectuées en dehors d’un laboratoire. Les bandelettes actuelles peuvent mesurer un grand nombre de paramètres : le taux de sucre, d’albumine, la présence de leucocytes….

La technique des bandelettes est aussi utilisée dans les tests urinaires de grossesse, que chacun peut se procurer en pharmacie sans prescription médicale. Fiable à 99 % lorsqu'il est utilisé en suivant scrupuleusement le mode d’emploi, le test de grossesse permet de détecter l'hormone gonadotrophine chorionique (béta-hCG), sécrétée lorsque l'œuf se fixe dans la paroi utérine, environ 8 jours après la fécondation.

Les analyses microscopique ou bactériologique des urines sont réalisées grâce à une autre méthode. Elles utilisent le culot urinaire, c’est-à-dire le dépôt formé par la sédimentation de l’urine qui vient d’être recueillie et a été conservée à froid et centrifugée.


(1) La présence d'albumine dans l'urine n'est pas toujours le signe d'un problème de santé. Ainsi, on peut en trouver après une activité sportive intensive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ifcs.mrforum.net
 
PRÉLÈVEMENT D'URINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La photo d'un crucifix dans l'urine à nouveau exposée !
» de l'urine de chat dans les bouteilles Oasis^^
» Odeurs d'urine de lapin
» Vaches qui boivent l urine
» Les avantages de boire de l’urine et lait de chameau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.ifcs.ma :: sections :: technicien de laboratoire :: biochimie-
Sauter vers: