bienvenue tt le monde
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 injection

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
edeneldorado
Admin


Féminin
Nombre de messages : 100
Age : 26
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: injection   Sam 23 Fév - 10:34

Définition:
Introduction directe dans la lumière d’une veine d’un traitement médicamenteux soluble.

Indications:
Administration de traitements médicamenteux par voie veineuse directe.
Contre indications:

• Eviter les zones de peau fragilisée, infectée.
• Ne pas piquer dans une fistule artérioveineuse
• Eviter ce geste chez l’insuffisant rénal afin de protéger son capital veineux.
• Ne pas piquer côté mammectomie et/ou curage ganglionnaire

Législation:« L’infirmier est habilité à accomplir sur prescription médicale, qui, sauf urgence, doit être inscrite, qualitative, et quantitative, datée et signée, les actes ou soins infirmiers suivants :
(…)injections et perfusions autres que celles visées au deuxième alinéa de
Matériel:


• Il est identique à celui d'une intramusculaire.
• 1 protection.
• 1 plateau non stérile décontaminé
• 1 seringue
• 1 garrot décontaminé.
• coton sec.
• 1 trocart à prélèvement et une aiguille à IV
• Vérifier la qualité du produit : la limpidité, liquide iso. ou hypertonique, jamais huileux,ni présence de cristaux.
• Vérifier la prescription médicale, posologie, voie d'administration, date de péremption, nom du médicament, horaires d'injection.
• sortir le matériel adapté et les produits nécessaires à l'injection, en tenant compte des dates de péremption
• vérifier l'intégrité du pack et la limpidité du produit
• le médicament
• l'antiseptique
• un réniforme
• coton
• container à aiguilles.

Technique:

• lavage des mains hygiénique ;
• disposer le matériel dans le plateau et se munir de 2 cotons (ou 3 si ampoule) ;
• Si flacon à bouchon, mettre de l'alcool en contact direct (2 mn) ou bétadine( 1 mn) ou solution polyvalente
• peler le sachet de la seringue
• peler l'emballage de l'aiguille et la sortir
• emboutir l'aiguille à la seringue sans dessertir son capuchon
• Déposer la seringue ainsi montée sur son papier d'emballage pelé
• Préparer le médicament : tamponner l'excès d'alcool avec un coton légèrement imbibé si flacon à bouchon et/ou désinfecter et ouvrir l'ampoule
• Prélever le contenu du flacon ou de l'ampoule
• le capuchon doit être déposé à l'intérieur de l'emballage de la seringue (extrémité ouverte)
• chasser l'air de la seringue, sans purger
• disposer la seringue montée sur le papier d'emballage
• peler l'emballage de l'aiguille à injection
• inter changer les aiguilles
• jeter le trocart dans le container
• purger l'aiguille dans la salle de soins.
• lavage de mains hygiénique
• Installation de la personne.
• S'installer.
• Mettre la protection.
• Positionner le garrot.
• Repérer une veine, en tenant compte du capital veineux : membre supérieur : veine céphalique, basilique (pli du coude), cubitale ou radiale, face dorsale de la
• main (douloureux).
• Faire serrer le poing (pouce vers l'extérieur).
• Aseptiser largement avec une solution bétadinée ou iodée, (en remontant).
• Empaumer le bras
• Piquer le biseau en l'air
• S'assurer du retour veineux.
• Retirer le garrot.
• Faire desserrer le poing.
• Injecter lentement en s'assurant à plusieurs reprises du retour veineux, suivant la quantité à injecter.
• Observer la perméabilité de la veine, le comportement de la personne, son ressenti.
• Arrêter l'injection au moindre problème local ou général.
• Dépiquer en posant la compresse bétadinée, sans appuyer.
• Comprimer ensuite, point de compression avec coton sec.
• Noter le soin et observations.


• Dans le cas d’une IVD sur rampe ou robinet :

o vérifier le retour veineux ;
o utiliser une compresse stérile pour manipuler la rampe et pour purger ;
o ôter le bouchon ;
o ouvrir le robinet pour laisser perler une goutte (purger)
o fermer le robinet ;
o adapter la seringue ;
o ouvrir le robinet
o injecter lentement et observer la réaction et ressenti de la personne ;
o fermer le robinet ;
o ôter la seringue ;
o remettre un bouchon stérile, sans forcer en l'adaptant ;
o la rampe doit être fixée ou protégée (pansement stérile) ;
o entre 2 injections, il faut rincer la rampe ; si pousse seringue ou autres perfusions en dérivation, il faut les arrêter le temps de l'injection.



Surveillance:
Surveillance du point de ponction, évaluation de la douleur, de l’efficacité du traitement

A savoir:
Choix du site d’injection :membre supérieur : veines céphalique, basilique, cubitale ou radiale, face dorsale de la main. Il importe de toujours penser à préserver le capital veineux du patient, en piquant de préférence le plus bas possible. Ceci est impératif dans le cadre de patients insuffisants rénaux, même débutant, toujours candidats à la l’artérialisation de leurs veines en voie d’abord d’hémodialyse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ifcs.mrforum.net
nadia
nouveau membre
nouveau membre


Féminin
Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: injection   Sam 1 Mar - 9:55

tu parle la dune injection intraveineuse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
injection
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Multi injection de tension dans un alim de commande
» Ma première injection se fera vendredi
» injection du courant dans le réseau
» Vitamine B12, par injection ou voie orale ?
» Etude sur l'injection de faibles doses d'oestrogènes, Sein hormono résistant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.ifcs.ma :: sections :: technicien de laboratoire-
Sauter vers: