bienvenue tt le monde
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 cours de la psycho

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
edeneldorado
Admin


Féminin
Nombre de messages : 100
Age : 26
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: cours de la psycho   Ven 18 Juil - 7:01

INTRODUCTION A LA PSYCHOLOGIE

La psychologie est un domaine des sciences humaines les plus développés pour traiter les questions relatives à la vie psychologique des êtres humains. Sa véritable histoire date de presque un siècle et demi, bien qu’elle a des traces très anciennes dans la tradition philosophique.

A l’origine la psychologie se définissait comme la science de l'âme ou de l'esprit, car ce terme vient du grec et se décompose en [/color]psuché (qui signifie l'âme ou l'esprit) et logos (qui signifie langage, raison, science, discours ordonné). Ce terme comporte, donc, un contenu métaphysique implicite dans la mesure où il suppose l'existence d'un principe ou d'une substance qui différerait du corps, d'une réalité immatérielle qui déterminerait le comportement humain. Or la conception scientifique de la psychologie est loin de correspondre à ce sens et s’accorderait davantage avec l’idée de l’étude du comportement ; Dans ce cadre, il y’a lieu de noter que la psychologie s'intéresse au comportement, aux activités mentales, et des dispositions psychiques au niveau général de la personnalité. La question qui se pose ici est celle de savoir ce qui dans la personnalité d'un individu résulte de sa nature ou de ce qui a été transmis par l'hérédité et ce qui provient de l'influence de l'environnement ou de l'éducation.

Définitions:à titre d’indication on retient les définitions suivantes :

La psychologie est la science qui a pour but de comprendre la structure et le fonctionnement de l'activité mentale et des comportements associés. D’ailleurs comme dans toute science, les connaissances psychologiques sont établies au moyen d’observations et d’expérimentations.
La psychologie est une discipline scientifique qui s’intéresse à l’étude du comportement et des processus mentaux. Elle vise entre autres à comprendre et à prédire les comportements et les modes de pensée des êtres humains.
De ces indications en termes de définition on retiendra que la psychologie est considérée dans la conception contemporaine comme étant la science du comportement des organismes. Par "comportement", non comme le défini le Béhaviorisme, sont entendues en premier lieu les activités qui peuvent être observées objectivement – à la fois des actions ou des réactions / réponses organisées et dirigées vers un but qui caractérisent l’organisme comme un tout -. Les psychologues interprètent le terme "comportement" comme incluant des processus internes – la pensée, les émotions, etc.- que l’on ne peut directement observer, mais que l’on peut inférer de l’observation du comportement extérieur.
Ce sont les processus qui sont manifestes en étroite relation avec le comportement, telles que les processus sensoriels, de la perception, des activités mentales et de l’apprentissage. La conception de la Psychologie dans ce sens est envisagée aussi selon la méthode propre à l’option scientifique.

Les débuts de la Psychologie

La psychologie devient une discipline autonome ayant un statut de science et en se séparant de la philosophie, à la fin du 19e siècle. Ainsi, pour retracer l'histoire de la discipline on retrouve la création des premiers laboratoires de psychologie, l’un parWilliam James en 1875 aux USA et l’autre par Wilhelm Wundt en 1879 en Allemagne. Ensuite le début du 20ème siècle voit l’apparition des grandes théories comme:
le Behaviorisme,la Gestaltthéorie(Théorie de la Forme), qui avec la Psychanalyse marqueront fortement les développements ultérieurs de la psychologie contemporaine.
C'est donc en Allemagne que la psychologie est née et se développe d'abord comme une psychologie de laboratoire, qui deviendra sous l’influence américaine Béhavioriste d’abord et Cognitiviste ensuite une psychologie scientifique.

la Gestaltthéorie : L'objet d'étude dans le domaine de la psychologie pour les gestaltistes est la perception. Ils considèrent que pour comprendre le comportement d'un être vivant (qui est un système), il faut décrire ce comportement en fonction du monde qu'il perçoit. Pour eux la perception des formes est innée, et les faits psychiques sont d'emblée des formes, ce sont des "unités organiques qui s'individualisent et se limitent dans le champ spatial et temporel de perception ou de représentation". Ils s'attachent à caractériser les conditions qui nous permettent d'opérer une ségrégation perceptive, c’est-à-dire d'isoler perceptivement des unités ou formes qui vont s'individualiser sur un fond plus ou moins homogène. La loi de l’organisation perceptive est un des grands apports de la Gestalt.

la Psychanalyse: Constituée par Sigmund Freud à partir d’un travail clinique, tout en renouvelant la conception qui se faisait du sujet humain. La Psychanalyse se définit par la distinction de trois niveaux :

•une méthode d’investigation consistant essentiellement dans la mise en évidence de la signification inconsciente des paroles, des actions, des productions imaginaires d’un sujet.

•Une méthode psychothérapique dite"cure psychanalytique" fondée sur cette investigation et spécifiée par l’interprétation.

•Un ensemble de théories psychologiques et psychopathologiques acquises par ce travail d’investigation et de traitement.

le Cognitivisme : Un courant de pensée de la psychologie contemporaine qui met l’accent sur les phénomènes de cognition, c’est-à-dire ceux qui sont liés à la connaissance. La thèse du cognitivisme stipule que les comportements ont pour explication et même pour cause une activité interne. Celle-ci est certes neurobiologique, cérébrale en nature, et que la psychologie peut la décrire en termes de traitements de l’information. C’est dans ce cadre que la psychologie cognitive s’impose aujourd’hui largement dans le champs de la psychologie.

Le "Behaviorisme"et la Psychologie

" La psychologie, telle que la conçoit le béhavioriste, est une branche parfaitement objective des sciences de la nature. Elle a pour objectif théorique la prédiction et le contrôle du comportement.Le béhavioriste, dans sa recherche sur le comportement, n'admet pas de ligne de démarcation entre l'homme et l'animal ". Par ces quelques motsJohn Watson (1878-1958) jette en 1913 les bases d'une nouvelle psychologie, le Béhaviorisme :

Nouvelle conception de la Psychologie au début du 20ème siècle :
La conception de la science psychologique engagée par le béhaviorisme rompt radicalement avec ce qui constituait jusqu'alors la tâche principale de la psychologie : l'étude de la conscience humaine et des facultés de l'esprit. Pour Watson, le comportement étant l'unique aspect objectif et observable de la vie humaine et animale, le psychologue doit centrer ses recherches sur ce seul comportement et doit abandonner toute spéculation sur la psychologie intérieure, c'est-à-dire sur l'esprit, la conscience ou les états mentaux; il doit abandonner toute référence au cerveau comme lieu privilégié de contrôle des comportements pour se concentrer sur les activités musculaires.
Pour justifier son point de vue, Watson en appelle aux recherches sur le comportement animal : ses recherches et celles deThorndike, comme celles, célèbres, du russe Ivan Pavlov (1849-1936), sur les réflexes animaux, ont fait la preuve qu'il est possible de comprendre le comportement animal sans faire appel à une quelconque " conscience animale ".
Watson estime qu'il doit en être de même pour l'homme : ce dernier étant soumis aux mêmes lois que l’animal, la psychologie humaine doit se situer dans le prolongement de la psychologie animale. Encore que l'homme étant soumis aux mêmes exigences d'adaptation à son environnement que l'animal, la psychologie doit être établie comme l'étude des processus d'adaptation et d'ajustement du comportement aux stimuli extérieurs.
Ce rejet du mentalisme s'accompagne du rejet de la méthode utilisée en psychologie : l'introspection, c'est-à-dire l'examen et l'analyse de la conscience par l'individu lui-même. Ce rejet se justifie, selon Watson, par l'absence de l’objectivité et, donc, de scientificité.
Dans ce contexte, la théorie du Béhaviorisme va s'imposer comme la principale orientation de la science psychologique contemporaine.
Un principe va être adoptée par la recherche psychologique depuis la perspective ouverte par Watson: l'observation et l'analyse des comportements (des individus ou des animaux) dans leur environnement, en relation avec les stimuli auxquels ils sont soumis.
En fait, le virage que Watson propose de faire prendre à la psychologie ne constitue qu'un des traits du mouvement général et profond que connaît cette discipline dès la fin du 19èmesiècle. Rompant avec la philosophie, notamment l'idéalisme, et cherchant davantage à s'ancrer dans les sciences naturelles et expérimentales, les psychologues adoptent progressivement des positions s'inspirant du pragmatisme, du réalisme et de l'instrumentalisme.
De ce mouvement général va naître non seulement le Béhaviorisme mais aussi toutes les psychologies dites " appliquées " : les psychologies des tests mentaux, de la publicité, du travail, des sondages et des groupes. Toutes cherchent à se dégager des questions philosophiques concernant l'esprit, son extension et ses fonctions, pour davantage édifier des savoirs établis expérimentalement, et utiles aux questions de société.
La psychologie se trouva ainsi répondant aux demandes de divers organismes: l'armée, les écoles et universités, les industries, et différents secteurs socioéconomiques. Et par cette ouverture à la société, le béhaviorisme, comme toute la psychologie, devient une science utilitaire socialement.
Une autre Figure de cette psychologie Burrhus Skinner (1904-1990) voulait faire du béhaviorisme une science du contrôle du comportement, une science utile à la société, et plus particulièrement une science de la connaissance de ce comportement.
Cette position reflète assez bien e qu'est devenue la psychologie dans les sociétés occidentales contemporaines : une activité scientifique, un savoir, mais aussi un instrument, dont on attend qu'il nous fournisse les moyens de soigner différents maux des individus ou de la société.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ifcs.mrforum.net
 
cours de la psycho
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ARTE - Voyage au centre du cerveau
» Cela vous arrive aussi ?
» Psychologie du développement L1 et +
» Cours de psycho en mp3
» Recherche cours M1 psycho clinique de la santé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.ifcs.ma :: sections :: technicien de laboratoire :: psychologie-
Sauter vers: